Sites partenaires

Nous contacter

Suggestions, propositions d'annonces...
 mail :

Suivez-nous


 

L’Association Française des Docteurs en Droit a pour but de promouvoir le diplôme du doctorat en droit et en économie et d’entretenir entre ses membres un esprit d’étroite solidarité et d’entraide. Missions et activités
 

Le député Philippe Folliot, député du Tarn et président de la Commission parlementaire française à l'OTAN. Spécialiste reconnu des questions maritimes, auxquelles il a consacré plusieurs ouvrages de référence (France-sur-Mer : un empire maritime oublié (2009),Clipperton...). En 2015, il est le premier élu de la République française à poser le pied sur l'île de Clipperton, unique territoire français du Pacifique nord. Il soutient la valorisation de cette île inoccupée du Pacifique, notamment par l'implantation d'une base scientifique internationale. Il s’est également rendu dans les Terres australes et antarctiques françaises(l'archipel Crozet, les îles Kerguelenîle Amsterdam, les îles Eparses(île Tromelin). Il évoquera à cette occasion les importantes ressources maritimes de notre pays et la nécessité de les exploiter au mieux dans le cadre international. Supporteur du Castres olympiqueet du Sporting club albigeois, et du XV de France, il est trésorier de l'Association des parlementaires du rugby, talonneur coprésident du XV parlementaire.

Lors de ce déjeuner, l'AFDD aura le plaisir de remettre ses prix et mentions aux six jeunes lauréats dont les thèses consacrées à l'entreprise ont été distinguées :

 

  • Madame Sophie Meslin-LièreL’innovation technologique dans les contrats publics d’affaires,Th. Paris II, 2017, Directeur de recherche : Stéphane Braconnier 
  • Laetitia LopezL’action en justice des parties prenantes dans le cadre de la responsabilité sociale de l’entreprise,Th. Lyon III, Directeur de recherche : C. Nourrissat
  • Aude BernardSûretés et droits européens,Th. Toulouse, 2016, Directeur de recherche : Cécile Le Gallou 
  • Karl Lafaurie, La force obligatoire du contrat à l’épreuve des procédures d’insolvabilité, Th. Bordeaux, 2017, Directeur : Guillaume Wicker 
  • Olivier Wirz, Les sociétés en nom collectif au XVIIIe siècle,Th. Paris II, 2017, Directeur de recherche : Laurent Pfister 
  • Amal El Aouadi, When CSR meets the stock market : the role of investor attention,Th. Clermont-Ferrand, 2016 Directeurs de recherche : Sylvain Marsat et Mohamed El Hédi Arouri

Voir l'affiche

Voir le Programme

 

 

Invitée :

 

Madame Sophie DION, Maître de conférences à l’Université de Paris I – Panthéon-Sorbonne (HDR) et avocat of Counselchez FIDAL (Paris). Docteur en droit, Sophie Dion a soutenu sa thèse en droit du travail sur Le fait de grève. Passionnée de sport, elle a fondé et dirige le Master de droit du sport de l’Université de Paris I, spécialisé dans la reconversion des sportifs de haut niveau. Arbitre au Tribunal Arbitral du Sport (T.A.S) depuis 2010, elle a été conseillère chargée des sports pendant cinq ans à la Présidence de la République où elle a notamment contribué à la mise en place d’une politique d’accueil des grands événements sportifs. Elle est également intervenue dans plusieurs dossiers médiatiques dans le football, le cyclisme et le ski.Sophie Dion a enfin été députée de la 6ème circonscription de la Haute-Savoie (2012-2017) et siégé à la commission des lois. Elle a assuré ou assure divers mandats : maire adjointe de Morzine (2004-2012), conseillère régionale en Rhône-Alpes (2010-2012), conseillère départementale de la Haute-Savoie depuis 2015.

MOTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AFDD

ADOPTEE LE 10 DECEMBRE 2018

 

 

Devant le souhait émis par le Conseil National des Barreaux, lors de sa dernière assemblée générale des 16-17 novembre 2018, de ne plus permettre un accès direct et automatique des docteurs en droit au CRFPA et de les soumettre à l’avenir aux épreuves orales de l’examen d’entrée, le Conseil d’administration de l’AFDD tient à exprimer sa profonde inquiétude à l’égard de la remise en cause du système de passerelle et à réaffirmer son très fort attachement à la rédaction actuelle de l’article 12-1 de la loi du 31 décembre 1971 qui lui paraît accorder au doctorat toute la valeur qu’il mérite.

 

Cela étant, le Conseil d’administration tient à préciser qu’il serait également heureux que puisse voir prochainement le jour, entre le CNB et l’AFDD, un groupe de travail qui réfléchirait aux différents moyens possibles de renforcer l’attractivité de la filière doctorale auprès du Barreau.

 

 

 

(motion adoptée à l’unanimité)