Nous contacter

Suggestions, propositions d'annonces... : Contactez-nous

Newsletter

Restez informé de notre actualité en vous inscrivant à notre lettre !

Bulletin de liaison

Pour consulter le dernier bulletin de liaison, relatif à l'actualité juridique de ce mois, cliquez ici

La Revue des Docteurs en Droit

Pour consulter la revue, cliquez ici

Sites partenaires

Suivez-nous


 

L’Association Française des Docteurs en Droit a pour but de promouvoir le diplôme du doctorat en droit et en économie et d’entretenir entre ses membres un esprit d’étroite solidarité et d’entraide. Missions et activités
 

Rapport moral pour l’année 2008

Par Florence Fresnel, Secrétaire Général


Aujourd’hui, c’est le premier jour du printemps, ce jour plus qu’un autre, peut-être, soulève les poitrines qui pensent respirer un air plus léger, plus suave, où flotte un parfum de promesses plus délicieuses les unes que les autres après les temps rigoureux des courtes journées d’hiver.

Ce jour enchante car tout y est possible dès lors que se lève le vent de la bonne volonté et que les bras se tendent pour cueillir à brassées les floraisons futures.

Peut-on dire que cette journée est aussi la même, toute construite de cette même espérance pour les membres de l’association française des docteurs en droit après l’année 2008 qu’ils ont vécue ?

Que fut-elle pour eux ? Tel est le sujet du rapport toujours le même et toujours différent du secrétaire général aujourd’hui.

Sous la houlette de notre actuel Président, Monsieur Pierre MAZEAUD, furent lancés deux chantiers grandioses qui furent d’immenses réussites.

Le premier est l’un des plus prestigieux, si ce n’est le plus prestigieux  que cette année du droit a vécu : ce fut  le cinquantième anniversaire de la cinquième République au début du mois d’octobre.

Il fut dignement fêté par un colloque et une manifestation en présence du Président de la République lui-même sous la Coupole, où s’étaient réunis, sous les yeux admiratifs des médias,  et tous les académiciens en habit vert et la fine fleur de la pensée française.

L’ AFDD fut associée à ces manifestations comme partenaire à part entière, elle en mesura le prix et l’honneur. Ses membres y étaient invités et comme tels leur place y était inscrite. Ce moment où se conjuguent dans un même lieu, l’histoire, le mouvement du monde, l’intelligence, le souvenir et la perception du futur ne peut être oublié de chacun. Il reste un temps magique, un temps où éveillé debout on a rêvé, pour l’avoir une fois effleuré  de son regard, d’un monde où seul le droit, et non la force et la violence, régente et le cœur de l’homme et ses actions.

Le second moment fut le colloque qui n’avait pas eu lieu depuis longtemps et qu’exigeait le Président afin que l’AFDD ait sa place aussi dans le chœur des penseurs juridiques.

A cet effet, sachant que l’argent y est nécessaire, il usa de son influence pour obtenir de la Chancellerie une somme suffisante qui en couvrit les frais. Puis le nerf de la guerre trouvé, il choisit Madame Natalie FRICERO et Monsieur Stéphane VALORY qui s’y investirent totalement, sous sa houlette, entraînant dans leur sillage une petite cinquantaine de bénévoles.

Les résultats sont éloquents : Quatre cents personnes se sont inscrites à ce colloque  du 12 décembre qui s’est tenu au grand auditorium de la Maison du Barreau ( 2/4 rue de Harlay, 75001 Paris), et qui avait pour thème « L’action de groupe ». Les retombées médiatiques furent certaines (quatre communiqués de l’AFP, une page complète dans Paris Match qui compte un million de lecteurs, en n’oubliant pas non plus ni la presse spécialisée ni  les trente journalistes présents ce jour-là). L’AFDD tel le phénix renaissait victorieusement de ses cendres.

Ces deux  réalisations illuminent déjà l’aurore de lueurs qu’Homère saluait de doigts de rose pour signifier ainsi que le jour qui point écrirait une histoire heureuse.

Mais ces deux réalisations sont-elles les seules qui vaillent d’être rapportées ?

Non, car nous nous devons aussi  de souligner que l’AFDD continue ses activités annuelles récurrentes qui sont  de différentes natures.

Le bulletin mensuel que réalisent toujours avec autant de dévouement que de compétence Mesdames Aïda VALLAT et Karine VUILLEMIN, qui permet à chacun de prendre connaissance d’une actualité juridique de haute qualité.

La section Ile-de-France forte de sept cents membres sous la houlette de Mme  Martine AUBRY-DAVID  continue d’être florissante (déjeuners, visites, dîners, conférences, réunions juridiques se succèdent à une moyenne, hors vacances d’été, de deux par mois en moyenne).

Monsieur Jean - Claude LALA s’attelle toujours à son long travail de fourmi auprès des sections régionales afin qu’elles prennent conscience que Paris n’est pas tout et que la vie de chaque section est importante car elle manifeste, là où elle se trouve, l’importance de l’association et indique ainsi aux institutions  sa lisibilité sur tout le territoire national.

C’est pourquoi nous voyons Monsieur Eric MEILLAN, animateur de la région de Nantes, et Monsieur Dominique LENCOU, de celle de Bordeaux, prendre des initiatives qui sur le long terme portent leurs fruits.

Des actions de partenariat avec d’autres associations qui sont elles-mêmes d’envergure doivent être aussi soulignées. L’objectif est de donner une plus grande lisibilité à l’association en la faisant connaître dans d’autres lieux.

Le partenariat en cours de réalisation avec la Fondation du Droit Continental, dont l’objet est la défense de ce droit au niveau international, le responsable en est Monsieur Jacques MORPAIN ;

Le partenariat avec France Amériques avec lequel qui sont organisées des réunions de très haute qualité intellectuelle, le responsable en est Monsieur Jean-Luc FOURNIER .

Le partenariat avec INITIADROIT, association qui a quelques années et dont l’objet est l’initiation au droit vivant dans les lycées et collèges par des avocats. Le conseil d’administration de cette association est constitué de 18 membres dont six sont des membres de l’AFDD (deux sont nommés par le président de l’AFDD, Madame Monique PENINON-JAULT et Monsieur Thierry ANDRE, et les quatre autres ont été  élus). La mission de l’AFDD devrait être la formation des professeurs et fonctionnaires des établissements scolaires aux règles de droit sur proposition du Ministère de l’Education Nationale qui rémunérerait l’AFDD à cet effet. L’action pourrait débuter dès la rentrée de septembre 2009. Le responsable en est Madame Florence FRESNEL.

Enfin d’autres partenariats ponctuels se font dès lors qu’un administrateurs de l’AFDD membre aussi d’une autre association organise une réunion de haut niveau intellectuel avec des invités prestigieux et où figure comme intervenant au moins un membre de l’AFDD.

Nous ne pouvons pas clore ce rapport sans rappeler que les voyages animés par Messieurs Pierre d’ESPERONNAT et Jacques VUITON avec abnégation et amitié remportent toujours un franc succès ( 20 à 40 personnes par voyage s’y inscrivent). Ces voyages permettent de se connaître en passant un moment agréable, en tissant des liens durables  tant sur le plan professionnel que personnel, en renforçant l’affectio societatis de l’association quel que soit le lieu de son habitation. Il faut hélas souligner que depuis trop d’années ils assument cette charge et qu’ils cherchent désespérément  des remplaçants.

L’appel est lancé.

Toutes ces réalisations ne seraient pas possible sans une infrastructure de qualité animée par le bureau .

En son sein nous devons en premier lieu

- rappeler le travail aussi ingrat que nécessaire de ses deux trésoriers, Messieurs Jean-Louis TROUSSET et Jean LEONNET,

- saluer celui de Monsieur Jacques MORPAIN, responsable de l’informatique,

- et ne pas omettre de rappeler  les deux ans de labeur que Madame Simone LEMAIRE, secrétaire général adjoint, a consacré à la rédaction des nouveaux statuts et à leur approbation par un arrêté publié au journal officiel du 22 octobre 2008 , qui redonnent ainsi une nouvelle jeunesse à l’AFDD.

Quelques bénévoles sont nommés mais d’autres de même qualité  et d’égale compétence dans leur domaine oeuvrent dans l’ombre pour que vive l’AFDD. Qu’ils nous pardonnent d’être restés dans l’anonymat mais nous tenons ici à les saluer et nous savons qu’ils se reconnaîtront.

La question que nous nous posons maintenant, au vu de ce bilan positif,  pour cette année 2009 est la suivante : l’hirondelle qu’est 2008  fera-t-elle le printemps ?

Je vous remercie, chers Amis, de votre attention.

Florence FRESNEL

Secrétaire général de l’AFDD